Présentation de la M.A.M.

(Vous pouvez également consulter notre projet-pedagogique)

Qu’est ce qu’une M.A.M. ?
Une Maison des Assistants Maternels est un lieu que se partagent plusieurs assistants maternels dans le but de travailler ensemble. Chacun d’entre eux a la possibilité d’accueillir quatre enfants à plein temps, ou plus si des temps partiels peuvent s’additionner. Tout assistant maternel reçoit une formation organisée par le Conseil Régional, et possède un agrément officiel qui l’autorise à accueillir les enfants et fixe le cadre légal de cet accueil. C’est ce cadre qui régit le travail connu depuis longtemps des nourrices qui exercent à leur domicile, ou, plus rarement, au domicile de leur employeur. La M.A.M. est une création récente. Il s’agit d’un nouveau mode de garde, qui fait face au manque de places en crèches. Initiative couronnée d’un franc succès, les M.A.M. sont déjà dépassées par les demandes, et les ouvertures de ces petits lieux de vie se multiplient, généralement pour la plus grande satisfaction des parents, des enfants, mais aussi des professionnels. Ainsi, plutôt que de travailler chacun chez soi, les assistants maternels d’une M.A.M. prennent parti pour un travail à plusieurs autour d’un petit groupe d’enfants, dans un lieu de vie qui peut prendre une dynamique particulière.

Comment est née l’idée d’ouvrir une M.A.M. avec des places réservées aux enfants autistes ?
Art-thérapeute depuis plus de six ans à l’association Geppetto, mais aussi anciennement Auxiliaire de Vie Scolaire, Marie-Annick Dion a rencontré un certain nombre d’enfants autistes. Elle a pu faire l’expérience, grâce à la rencontre de ces enfants, du travail particulier qu’il y a à mener tant auprès des autistes que de leurs familles. Elle a ensuite rassemblé une équipe de personnes partageant son envie de s’engager dans ce projet atypique, qui se sont toutes lancées dans des formations professionnelles afin de pouvoir exercer au sein de la M.A.M.. La création d’une Antenne de l’association La Main A L’Oreille en 2014 en Normandie lui a permis de mieux comprendre, notamment, la situation des parents confrontés à des parcours d’une complexité sans bornes. Association de familles et d’amis de personnes autistes, La Main A L’Oreille anime des cafés-parents, lieux de parole partagée entre professionnels et parents où chacun a beaucoup à apprendre ! Face au manque de solutions de garde et de répit qui plonge certaines familles dans des situations douloureuses et complexes, face à l’épuisement des parents et aux carrières mises de côté, elle a eu l’idée de créer une M.A.M. spécialisée, avec la volonté d’accueillir les enfants autistes avec un professionnalisme soigné, décidé et engagé. L’idée serait de profiter de l’aspect « familial » de la M.A.M. pour penser l’accueil d’enfants autistes en petit nombre, dans un lieu qui leur soit adapté, avec l’idée d’un travail à plusieurs pour un accueil au cas par cas, basé sur les besoins et les désirs singuliers de chaque enfant. La M.A.M. sera ouverte en temps complet ou partiel à des enfants déjà diagnostiqués ou en cours de diagnostic, qui ne peuvent être gardés ailleurs, ne peuvent aller chaque jour à l’école maternelle ou ne bénéficie pas d’un accueil conséquent dans un établissement médical spécialisé. Ils pourront évoluer dans un milieu qui reste ordinaire, en toute mixité avec d’autres enfants, mais avec un encadrement spécialisé, et surtout une grande ouverture aux partenaires extérieurs : le projet pédagogique prévoit de proposer aux professionnels extérieurs des moments et des lieux d’intervention dans les locaux de la M.A.M. (orthophoniste, psychologue, éducateur, psychomotricien, ergothérapeute, etc.).  La création de cette M.A.M. est soutenue par l’association nationale La Main à l’Oreille, et par des associations locales, tant de parents que de professionnels. Le Centre de Ressources Autisme de Haute-Normandie s’est montré très intéressé par cette idée qui propose une solution pour les tous petits, de même que les services concernés du Conseil Général et de la Mairie de Rouen. Plusieurs familles ont déjà l’espoir de pouvoir bénéficier de l’ouverture de ce lieu inventé pour répondre à des besoins sur mesure.

Publicités